Présentation globale de la série : Différence entre versions

De Yukipédia de Haruhi.fr
Aller à : navigation, rechercher
 
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
Suite à la diffusion des premiers épisodes en avril 2006, la série se fit connaître via des vidéos de danses faites par les fans reprenant le fameux générique de fin « Hare Hare Yukai ». Le studio Kyoto Animation a d'ailleurs réalisé une version complète de cette chorégraphie, version qui est présente sur le dernier DVD de la première saison. Véritable phénomène sur Internet, la série est néanmoins issue d'une série de romans dits « light novel » au Japon, écrite par Nagaru Tanigawa et illustrée par Noizi Itô (venue en France en 2010) qui a commencé à paraître en 2003. Depuis, elle s'est développée en une œuvre cross-médiatique avec un long-métrage d'animation, deux adaptations en manga, de multiples jeux vidéo (sur PS2, PS3, PSP, DS et Wii) et de nombreux autres produits dérivés. Tous ces médias forment ce que l'on appelle l'univers de Haruhi Suzumiya.  
 
Suite à la diffusion des premiers épisodes en avril 2006, la série se fit connaître via des vidéos de danses faites par les fans reprenant le fameux générique de fin « Hare Hare Yukai ». Le studio Kyoto Animation a d'ailleurs réalisé une version complète de cette chorégraphie, version qui est présente sur le dernier DVD de la première saison. Véritable phénomène sur Internet, la série est néanmoins issue d'une série de romans dits « light novel » au Japon, écrite par Nagaru Tanigawa et illustrée par Noizi Itô (venue en France en 2010) qui a commencé à paraître en 2003. Depuis, elle s'est développée en une œuvre cross-médiatique avec un long-métrage d'animation, deux adaptations en manga, de multiples jeux vidéo (sur PS2, PS3, PSP, DS et Wii) et de nombreux autres produits dérivés. Tous ces médias forment ce que l'on appelle l'univers de Haruhi Suzumiya.  
  
Cet univers coloré, qui s'approprie de nombreux codes d'autres univers, peuplé de déesses, d'extra-terrestres, de voyageurs dans le temps et d'utilisateurs de pouvoirs extra sensoriels mélange tranche de vie, science-fiction, romance et aventures trépidantes. Un meurtre ? Une bataille spatiale ? Un film amateur ? Une course-poursuite ? Un rêve éveillé ? Une fête de Noël ? Haruhi ne vous épargnera rien, et c'est pour ça qu'on l'aime. Haruhi joue également énormément avec ses fans, au travers d'indices disséminés sur des sites web, des publicités ou même par la création d'une attente autour des épisodes sortis en 2009 orchestrée dans le plus grand secret par Kadokawa (la société de production de la licence). En effet, ce que l'on appelle la « saison 2 » a été dévoilée par surprise au cours d'une rediffusion de la série de 2006 en avril 2009, avec de nouveaux épisodes s'intercalant chronologiquement entre les anciens.  
+
Cet univers coloré, qui s'approprie de nombreux codes d'autres univers, peuplé de déesses, d'extra-terrestres, de voyageurs dans le temps et d'utilisateurs de pouvoirs extra sensoriels, mélange tranche de vie, science-fiction, romance et aventures trépidantes. Un meurtre ? Une bataille spatiale ? Un film amateur ? Une course-poursuite ? Un rêve éveillé ? Une fête de Noël ? Haruhi ne vous épargnera rien, et c'est pour ça qu'on l'aime. Haruhi joue également énormément avec ses fans, au travers d'indices disséminés sur des sites web, des publicités ou même par la création d'une attente autour des épisodes sortis en 2009 orchestrée dans le plus grand secret par Kadokawa (la société de production de la licence). En effet, ce que l'on appelle la « saison 2 » a été dévoilée par surprise au cours d'une rediffusion de la série de 2006 en avril 2009, avec de nouveaux épisodes s'intercalant chronologiquement entre les anciens.  
  
 
Cette façon sans précédent de faire vivre un univers en laissant les fans se l'approprier et créer autour de la série a également contribué au succès planétaire de la petite brune au ruban jaune qui souhaite par-dessus tout vivre une vie extraordinaire. Et n'est-ce pas ce dont nous rêvons tous, finalement ?
 
Cette façon sans précédent de faire vivre un univers en laissant les fans se l'approprier et créer autour de la série a également contribué au succès planétaire de la petite brune au ruban jaune qui souhaite par-dessus tout vivre une vie extraordinaire. Et n'est-ce pas ce dont nous rêvons tous, finalement ?

Version actuelle en date du 15 décembre 2011 à 00:52

La série « La Mélancolie de Haruhi Suzumiya » présente sur ces DVD n'est que la partie émergée de l'iceberg. Saviez-vous que cet univers a fait un boom retentissant au Japon et partout dans le monde, au point que les fans se sont appropriés la série au travers de nombreux fanarts, chansons, parodies diverses, doujinshi (mangas amateurs), spectacles improvisés en pleine rue et même une pièce de théâtre (en France !) ? Haruhi, c'est tout ça, et bien plus encore !

Suite à la diffusion des premiers épisodes en avril 2006, la série se fit connaître via des vidéos de danses faites par les fans reprenant le fameux générique de fin « Hare Hare Yukai ». Le studio Kyoto Animation a d'ailleurs réalisé une version complète de cette chorégraphie, version qui est présente sur le dernier DVD de la première saison. Véritable phénomène sur Internet, la série est néanmoins issue d'une série de romans dits « light novel » au Japon, écrite par Nagaru Tanigawa et illustrée par Noizi Itô (venue en France en 2010) qui a commencé à paraître en 2003. Depuis, elle s'est développée en une œuvre cross-médiatique avec un long-métrage d'animation, deux adaptations en manga, de multiples jeux vidéo (sur PS2, PS3, PSP, DS et Wii) et de nombreux autres produits dérivés. Tous ces médias forment ce que l'on appelle l'univers de Haruhi Suzumiya.

Cet univers coloré, qui s'approprie de nombreux codes d'autres univers, peuplé de déesses, d'extra-terrestres, de voyageurs dans le temps et d'utilisateurs de pouvoirs extra sensoriels, mélange tranche de vie, science-fiction, romance et aventures trépidantes. Un meurtre ? Une bataille spatiale ? Un film amateur ? Une course-poursuite ? Un rêve éveillé ? Une fête de Noël ? Haruhi ne vous épargnera rien, et c'est pour ça qu'on l'aime. Haruhi joue également énormément avec ses fans, au travers d'indices disséminés sur des sites web, des publicités ou même par la création d'une attente autour des épisodes sortis en 2009 orchestrée dans le plus grand secret par Kadokawa (la société de production de la licence). En effet, ce que l'on appelle la « saison 2 » a été dévoilée par surprise au cours d'une rediffusion de la série de 2006 en avril 2009, avec de nouveaux épisodes s'intercalant chronologiquement entre les anciens.

Cette façon sans précédent de faire vivre un univers en laissant les fans se l'approprier et créer autour de la série a également contribué au succès planétaire de la petite brune au ruban jaune qui souhaite par-dessus tout vivre une vie extraordinaire. Et n'est-ce pas ce dont nous rêvons tous, finalement ?