Suzumiya Haruhi no Tomadoi

De Yukipédia de Haruhi.fr
Aller à : navigation, rechercher

Préface

Cet article a été initialement écrit par Exelen sur son blog L'Antre de la Fangirl. L'intégralité du texte a été réutilisé ici avec la permission expresse de son auteur.

Suzumiya Haruhi no Tomadoi

Shnt1.jpeg

C'est ce jeudi qu'est sorti le second jeu officiel basé sur Suzumiya Haruhi, en même temps que Devil May Cry 4 et Super Smash Bros Brawl. Pendant que beaucoup de personnes ont dû se jeter sur ces deux derniers, et bien en tant que fidèle Haruhiste (et rebelle ) je me suis donc plutôt penchée sur les aventures de la déesse tsundere. De toutes façons, je n'ai pas de Wii, et pour DMC4, j'aimerais bien finir avant le troisième volet.

Je pense quand même que c'est un peu suicidaire pour Banpresto d'avoir sorti ce jeu sur Haruhi le même jour que les deux autres... et un jeu basé sur une série aussi populaire a plutôt de fortes chances de ne pas être non plus une très grande réussite, c'est pour cela que je n'ai pas voulu le payer au prix fort, et au final le jeu ne m'aura coûté que 2 euros environ (merci ma carte de réduction Bic Camera). En fait, je n'étais pas non plus très pressée de me le procurer, mais j'ai tout de suite changé d'avis dès que j'ai vu cette cette image-là et celle-ci : un jeu avec des phases à la Dragon Quest et Super Robot Taisen? J'achète!

La suite ci-dessous... (et un pavé, un! Et bourré de screenshots, en plus ;p )

Shnt2.jpeg

Suzumiya Haruhi no Tomadoi ("tomadoi" peut se traduire par embarrassement, trouble ou encore confusion) est une espèce de jeu hybride appartenant à la fois à la catégorie aventure, simulation, dating sim et visual novel. Le but reste assez simple : Haruhi veut créer un jeu vidéo, et il faudra donc l'aider.

Dès le prologue, on apprend que Haruhi veut créer son jeu en seulement quatre semaines. Au bout de ces 4 semaines, ne le trouvant pas satisfaisant, inconsciemment elle fait en sorte que le temps se répète en boucle. Personne ne s'en rend compte, sauf Kyon, Mikuru, Yuki et Itsuki, qui sont les seuls à garder en mémoire les quatre semaines passées. Enfermés dans une boucle temporelle, ils se voient donc contraints de faire en sorte que le jeu que veut Haruhi soit parfait, pour que le temps puisse reprendre son cours normal. Kyon s'inquiète car cela peut prendre des années; Yuki lui explique que cela n'est pas grave car même si cela se répète continuellement, leurs corps ne vieilliront pas, vu que ces 4 semaines sont spéciales. J'aime bien quand Kyon se met à penser qu'il craint plutôt pour sa santé mentale, si ils n'arrivent pas à créer au plus vite un jeu vidéo satisfaisant pour Haruhi. xD En effet, ici le joueur incarne seulement Kyon, au travers duquel il faudra planifier le jeu et distribuer les tâches à chaque membre de la SOS-dan. Durant une partie, on ne peut créer qu'un seul jeu vidéo, qui sont à ma connaissance une dizaine, à moins qu'il n'y ait encore des jeux cachés...

Voici les jeux que l'on peut créer (et qui sont biensûr jouables une fois terminés ) :

- SOS Dan Quest ~ Michibikareshi Juusha : Une parodie de RPG, et plus principalement de Dragon Quest.

Shnt3.jpeg

- SOS Dan Quest ~ Michibikareshi Juusha : Idem qu'au-dessus, mais en version old-school.

Shnt4.jpeg

- Super SOS Taisen ~ Chikyuu ga Jouhou Sousasareru Hi : Une parodie de Super Robot Taisen, version old-school.

Shnt5.jpeg

- Super SOS Taisen ~ Chikyuu ga Jouhou Sousasareru Hi : Pareil qu'au-dessus, mais en version plus... moderne.

Shnt6.jpeg

- Haruhi to Issho : Une parodie de Princess Maker, avec Suzumiya Haruhi pour héroïne.

Shnt7.jpeg

- Mikuru to Issho : Une parodie de Princess Maker, avec Asahina Mikuru pour héroïne.

Shnt8.jpeg

- Yuki to Issho : Une parodie de Princess Maker, avec Nagato Yuki pour héroïne.

Shnt9.jpeg

- Yuki to Issho : Pareil qu'au-dessus, mais version 8 bits.

Shnt10.jpeg

- SOS Dan Card Battle : Un jeu de cartes, version 8 bits.

Shnt11.jpeg

Sachant qu'une partie dure entre huit et dix heures, il y a donc de quoi faire. Après le prologue qui fait également un peu office de tutorial, Kyon trouve dans son casier une lettre de la Mikuru du futur, et qui contient des instructions permettant de faire en sorte que Haruhi change le planning pour son jeu vidéo, ce qui permettrait de pouvoir réussir ce dernier. Et c'est là que les choses sérieuses commencent, car il faut un petit moment pour s'habituer au système du jeu, qui n'est pas des plus simples.

Shnt12.jpeg

Le jeu est donc divisé en quatre semaines; du lundi au samedi, chaque jour est divisé en trois phases (une à 9h30, une à 12h20, et une à 15h10). Durant chaque phase, il faudra se servir des instructions écrites sur le tableau pour répartir les tâches à chaque membre. Il faut essayer de bien répartir le travail, car donner trop de boulot à la même personne finira par la fatiguer. Les tâches à accomplir sont très nombreuses, puisqu'il faudra s'occuper des graphismes, du scénario, des croquis préparatoires, des dialogues, des bruitages, des musiques, des événements, des éventuels bugs, etc. Tout dépendra biensûr du jeu que l'on voudra créer.

Shnt13.jpeg

Il faut également faire en sorte que les membres de la SOS-dan soient intéressés par le projet en question; plus ils seront intéressés, plus Kyon recevra des points de "motivation", qui pourront être utilisés pour paufiner le jeu. Les options et les possibilités sont vraiment assez nombreuses, il est possible d'intervertir les tâches de chacun, ou bien d'épauler à chaque fois l'un des personnages. C'est d'ailleurs de cette façon-là que l'on peut débloquer certains événements, plus ou moins difficiles à déverrouiller (je trouve que tous les événements qui concernent Yuki sont quand même les plus difficiles à obtenir >_>).

Shnt14.jpeg

Tel un jeu de drague, il y a également la possibilité d'augmenter ses affinités avec les personnages, et d'entretenir une bonne entente, afin d'obtenir un meilleur résultat. Il est possible de faire bouger la caméra à sa guise et de choisir de regarder le personnage qui parle. En général, si l'on veut obtenir un bon taux d'affinité avec un personnage, il faut toujours suivre son regard avec la caméra. Le dimanche, il est possible de faire une sortie avec tous les membres du SOS-dan, afin de faire des recherches pour la création du jeu vidéo. Et tout comme dans l'anime, on peut se retrouver seul avec l'un des personnages en tirant à la courte paille (durant ma partie, je suis tombée une fois avec Yuki, et une autre fois avec Haruhi :x ).

Shnt15.jpeg

Il y a un certain nombre d'événements spéciaux à débloquer, et beaucoup de personnages secondaires de l'anime sont là. C'est parfois difficile de rencontrer tout le monde en une seule partie, et de débloquer beaucoup de scènes, à moins d'avoir beaucoup de chance (ou de faire le jeu avec une soluce sous les yeux...).

Shnt16.jpeg

Au terme des quatre semaines, le jeu vidéo est donc crée, et Haruhi demande (ou plutôt ordonne) à Kyon de le tester. Je voulais faire un RPG, mais je me suis retrouvée au final avec un jeu à la Princess Maker, avec Haruhi comme héroïne. Donc, le jeu est jouable, mais n'est malheureusement pas très long. Ce "jeu dans le jeu" se déroule sur quatre mois, et se joue comme un Princess Maker (avec des possibilités plus restreintes), et le but est de faire en sorte que Haruhi gagne le concours de danse du royaume. Kyon joue le rôle de son père, Itsuki celui du Prince, et Yuki et Mikuru sont ses rivales. C'est assez amusant car pendant que l'on joue au jeu, les personnages de la SOS-dan le commentent en Voix Off en même temps. Il est même possible d'avoir au bout du compte un jeu buggé, si l'on n'a pas fait attention durant la phase de création du jeu!

Shnt17.jpeg

A la fin, j'ai obtenu un Game Over car la Haruhi de ce Princess Maker n'a pas gagné le premier prix de danse, qui est revenu à Yuki. Après ceci, retour au jeu normal, où Haruhi engueule Kyon en lui demandant si il a fait exprès de perdre. Au final, Haruhi n'étant pas satisfaite de son jeu, malheureusement la boucle temporelle ne s'est pas brisée, et la semaine suivante Haruhi décide à nouveau de créer un jeu vidéo... arg, j'ai obtenu une bad end. xD Voilà donc pour ma première partie, terminée en 8 heures et quelques. Pour ma partie suivante, je vais essayer de créer le Super Robot Taisen-like, et de débloquer ces fichus events, qui sont durs à obtenir. Mais pour cela, je pense que je vais dorénavant utiliser une faq. -_-

Shnt18.jpeg

En conclusion, j'a trouvé que c'était vraiment un jeu sympatoche comme tout, et bien au-dessus de ce à quoi je m'attendais. Ca reste quand même surtout dédié aux gros fans, mais rien que pour la possibilité de pouvoir ensuite jouer à son jeu que l'on a crée (surtout les versions old-school), je trouve que ça vaut quand même le coup. Dommage en revanche que l'opening et l'ending du jeu soient les mêmes que ceux de la version animée; et la fameuse version 3D de Hare Hare Yukai n'était apparemment disponible que dans le DVD spécial vendu avec l'édition limitée du jeu.

Pour finir, j'ai uploadé de nombreux screenshots que j'ai pris du jeu dans cet album, pour ceux que ça intéresseraient (je vais essayer de débloquer toutes les images *_*). Et pour des vidéos de gameplay du jeu, c'est par ici.

Shnt19.jpeg

Shnt20.jpeg