Temps discret/continu

De Yukipédia de Haruhi.fr
Aller à : navigation, rechercher

Second article du Livret Disparition :

Théorie du temps discret et du temps continu

Dans l'univers de Haruhi Suzumiya, il se produit de nombreux phénomènes que la science actuelle aurait du mal à expliquer. Parmi ceux-ci, le voyage temporel figure en place de choix. De plus, deux des factions qui coexistent dans cet univers semblent maîtriser le voyage temporel : la faction des voyageurs temporels justement et celle des aliens. Par contre, ces différentes entités n'expliquent pas la possibilité de voyager dans le temps et le moyen de le faire de la même manière. Ainsi, deux théories, deux manières de voir les choses sont décrites dans les romans. Il s'agit de la théorie du temps discret et de la théorie du temps continu.

Théorie du temps discret

Nature du temps

Dans cette théorie, le temps n'est pas vu comme un flot continu mais comme une succession de plans fixes. La trame temporelle est donc comme un film d'animation : elle se compose d'un grand nombre d'images fixes et c'est le défilement de toutes ces images qui donne l'impression du « mouvement » du temps. Dans cette théorie, rien n'empêche l’existence de plusieurs plans pour un instant donné. On peut avoir plusieurs « images » du même moment et ainsi avoir des réalités divergentes, et donc ce qu'on appelle des univers parallèles. Créant un désordre dans le temps, l'endroit du temps où plusieurs plans temporels se superposent s'appelle un « tremblement temporel ».

Voyages

Pour voyager, la faction de Mikuru utilise un TPDD, un Time Plane Destruction Device. Comme son nom l'indique, il permet de détruire un des plans qui composent la trame temporelle. Pour voyager dans le temps, il suffit alors de s'insérer à la place du plan qui vient d'être détruit.

Théorie du temps continu

Nature du temps

Dans cette théorie, le flot du temps est parfaitement continu et il n'y a pas de divergence possible, et donc pas d'univers parallèles. Par contre, il est totalement possible « d'arrêter » le temps, au moins pour une zone limitée de l'espace.

Voyages

Dans « Rhapsodie en feuille de bambou » Yuki nous montre comment il est possible de voyager dans le futur pour une personne. Il suffit d'arrêter le temps pour celle-ci et d'attendre que le temps passe pour les autres ! Par contre, Yuki ne nous dit pas comme faire pour aller dans le sens inverse, vers le passé. Elle prétend que « c'est trop compliqué à comprendre pour de simples humains ».

Conclusion

Finalement, qui a raison ? Quelle théorie est correcte ? Eh bien, à la manière de la théorie onde / corpuscule qui décrit la lumière, les deux théories sont nécessaires pour expliquer les soubresauts du temps de l'univers de Haruhi Suzumiya.